DJEL RAP FRANCAIS LES DEUX MEUFS

DJ DJEL met à l’honneur le rap Français

Dj Djel, connu pour son appartenance au groupe emblématique “Fonky Family“, travaille dans l’ombre de ses platines ou dans la lumière nocturne des soirées Marseillaises. Il accompagne également Don Choa sur scène mais aussi le 3ème Oeil

Le 16 novembre dernier, Dj Djel agrandit sa liste de projets à son actif avec la mixtape “Qui prétend faire du Rap Français ?“. Encore une fois, il montre son amour de la musique et du partage puisque la mixtape est disponible gratuitement sur soundcloud & mixcould (Perso … Sur spotify, ça serait cool aussi !). 

La liste est longue 

C’est pas moins de 31 artistes qui sont présents sur cette mixtape et on va tous les citer car y’en a pas un plus important que l’autre : 

Lacraps, Lord Esperanza, l’Or du Commun, Swift Guad, Jarod, 3010, Népal, Doums, Fixpen Sill, Caballero, JeanJass, Don Choa, Davodka, Bastard Prod, Hartigan, Petit Copek, Nefaste, Nems, Adikson, Muge knight, Faf La Rage, Dooz Kawa, Don Max, Sales Gosses, Youssef Swatt’s, Demi Portion, La Chronik,  Melan, R.Can, Hugo TSR, Vronx et Seyté. 

Cette concentration permet d’apprécier à nouveau certains morceaux comme “Fusée de détresse” de Davodka ou “Dernier défenseur” d’Adikson en feat. avec Muge Knight & Faf la Rage. Ce projet met aussi en valeur des rappeurs qui se développent comme Petit Copek, Hartigan ou Melan. 

Ça nous donne l’impression qu’il se sont tous retrouvés dans un immense studio à poser chacun leur tour avec Dj Djel en chef d’orchestre. Les artistes sont acceptés comme ils sont. C’est comme si, on pouvait entendre “Attends, moi je fais ça. Passe moi le casque et le micro. Je te montre”. 

Un paysage francophone 

Avec cette mixtape, on voyage. On parcourt la France, la Belgique. On y retrouve la chaleur des cigales du Sud, la convivialité de la bière Belge et la vivacité Parisienne. 

Cela nous permet de traverser des émotions et les humeurs. On confirme notre coup de coeur pour Néfaste avec le morceau “Hier encore”. Les rappeurs nous parlent avec une paradoxale douce brutalité. Dj Djel a fait le choix du Rap à textes (oui, on vous entend les rageux … Mais c’est ça !) proche du boom bap (là, on fait plaisir aux puristes). Divers sujets du quotidien sont traités allant du racisme aux rêves d’une vie à l’amour. 

Des références & des Big Up 

Comment vous décrire les frissons qui nous ont traversé le corps avec les premiers scratchs sur du …. Eminem !!! R.Can rend hommage à la Fonky Family avec le morceau “Nique Tout”. Chaque artiste balance des “Big Up”, des “Dj Djel”.  On sent l’amour de la culture HipHop et du partage sans oublier celles & ceux qui nous on fait. 

Si toi aussi, tu veux faire un Big Up à Djel : tu peux écouter sa mixtape mais aussi aller découvrir sa collaboration avec “Figure de Poulpe“. Tee-shirts et tote bags sont disponibles. C’est bientôt Noël non ? 

Vous l’aurez compris, on a kiffé cette mixtape. Elle dure 1h19 : elle peut t’accompagner dans les bouchons, le matin entre le moment où tu te lèves et celui où tu pars, quand tu prends un bain (On a pas essayé car on a pas de baignoire mais ça doit être cool). A écouter ! 

Djel … Dans la prochaine mixtape, une rappeuse ? 

One Love 

Retrouve notre interview de Dj Djel ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.