MANI DEIZ LES DEUX MEUFS

[Interview] Mani Deïz : Portrait Musical

MANI DEIZ LES DEUX MEUFS

Mani Deïz, aujourd’hui, tout le monde en parle. Nous avons tenté de bosser sur son portrait afin de vous en faire une définition digne de ce nom mais sa propre description en reste la meilleure :

« Beatmaker since XXème siècle. Je suis passé tout naturellement par un BEP Chop puis un Bac Pro Slices. J’ai enquillé sur un BTS analogique puis DEUG sur l’influence du 12 bits sur la culture urbaine. Après mon MASTER en grain, je suis devenu expert de l’ONU sur la boucle en 4 bars. Docteur en detune selon les conventions de Genève depuis peu, je cherche à me réinsérer dans la vie. Je suis la seule personne à avoir répondu NON à la question : La boucle de 4 bars peut-elle éradiquer la faim dans le monde ? »

Mani Deïz, c’est six projets solo de 2012 à 2015 (Too Much Memory, Rough Tape, Autistic Machine, The Cassette Sunday, Cupcakes-The Jazz Rapper’s Factory, Too Much Memory II). Une longue liste de collaborations en découle : Jeff Le Nerf, Lacraps, Paco, Lucio Bukowski, Sales Gosses, Aladin 135, Demi Portion, Hexaler, Furax, Pand’Or, Caballero, Neka, L’Indis, … Il participera également aux deux Ep de Lucio Bukowski de 2013 & 2014 ainsi qu’à celui de Paco « PacMan ».

2016 est une année florissante pour le Beatmaker avec quatre projets déjà en route : L’album 42 Grammes de Lacraps, son EP solo Comme Les Autres, Trois Fois Rien avec Senamo & Seyté, Martyrs Modernes avec Pejmaxx, Néfaste & Ol Zico. Le 25 novembre sortira MasterPiece avec Swift Guad.

Dans le cadre du projet « Trois Fois Rien », nous avons rencontré Senamo & Seyté. Il était donc évident de réaliser le portrait musical de Mani DeÏz.


Les Deux Meufs : Si tu étais une chanson d’amour pour le Rap ?

Mani Deïz : Rap, musique que j’aime. C’est une belle chanson. 

LDM : Si tu étais une chanson que tu peux écouter en boucle ?

MD : Four Walls d’Eddie Holman. Magnifique. 

LDM : Une chanson de la honte ?

MD : J’essaie de ne pas écouter de trucs trop honteux mais j’adore La Bamba Triste de Pierre Billon. 

LDM : Une chanson intemporelle ?

MD : La Nocturne Op 9 No 1 de Chopin. 

LDM : Une chanson pour t’ambiancer ?

MD : One More Time de Daft Punk. Elle me rappelle ma jeunesse et elle pourrait me faire presque me trémousser. 

LDM : Une chanson pour partir en vacances avec tes potes ?

MD : Food For thought de Isaiah Rashad. Petite dédicasse. 

LDM : Une chanson pour te défouler ?

MD : Négatif de Niro. Quand je l’entends, j’ai envie d’enculer tout le monde. 

LDM : Une chanson pour traîner au lit le dimanche ?

MD : Je ne traîne pas au lit malheureusement. Je n’y arrive pas. 

MANI DEIZ SENAMO SEYTE LES DEUX MEUFS

LDM : Une chanson pour t’évader ?

MD : Brothers In Arms de Dire Straits. Avec le solo guitare au début …

LDM : Une chanson pour pleurer ?

MD : Ne me quitte pas de Jacques Brel. Sans hésitation. 

LDM : Une chanson pour écrire ?

MD : Underground de Necro obligatoirement. L’un des plus beaux samples de l’histoire de l’humanité. 

LDM : Une chanson pour séduire ?

MD : Les Yeux d’Elsa d’Aragon chanté par Jean Ferrat. Cette chanson est magnifique. 

LDM : Une chanson pour pécho ?

MD : If I d’Aloe Blacc. L’une des plus belles chansons qui existe sur cette terre. 

LDM : Une chanson d’amour ?

MD: Mon vieux de Daniel Guichard. 

LDM : Une chanson pour faire l’amour ?

MD : La dernière danse de Slaï. Ca te dit ? 


Nous remercions Mani Deïz pour sa participation, sa confiance et ses confidences musicales.

Toutes les infos sur Mani Deïz sur sa Page Facebook.

One Love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *