NUIT JAZZY BAZZ DELAPLACE LES DEUX MEUFS

Jazzy Bazz : Oiseau de Nuit

Enfant du 19ème Arrondissement

Né en 1989, Jazzy Bazz découvre le rap en 1997 avec NTM et s’en passionne. 10 ans plus tard, il participe à ses premiers “Open-mics” et sort son premier clip avec son groupe Cool Connexion (Jazzy Bazz & Esso Luxueux). En 2010, c’est la naissance du collectif l’Entourage. En 2011, il est sacré “Champion Rap Contenders” avec 3 victoires pour 3 battles. 2012 est l’année de la sortie de l’EP “Sur la route du 3.14 dont est extrait “64 mesures de spleen“. 2 ans plus, c’est “Jeunes Entrepreneurs” de l’Entourage qui voit le jour. 2016, c’est devant une Cigale complète qu’il met à l’honneur “P-TOWN” sorti la même année. Il collabore avec The Alchemist sur la mixtape “Paris L.A. Bruxelles” en 2017. On le retrouve également en 2018 pour les 20 ans d’Opéra Puccino. Cette année est également marquée par la sortie de son album “Nuit“. 

Homme de scène 

Zamdane a ouvert les hostilités du concert de Jazzy Bazz au Ninkasi à Lyon. Le public a été chauffé comme il se doit notamment avec un freestyle qui remua la foule ! 

Jazzy Bazz est entré en scène sur le titre “Crépuscule” dans une ambiance des plus sombres accompagné de ses musiciens Monomite, Loubenski & Benjamin Benamou. Esso Luxueux en tant que backeur est bien évidemment de la partie. Il a enchainé avec “El Presidente” & “Buenos Aires-Paris“. 

L’ultra Parisien a affirmé son appartenance à sa ville et permet au public de se (re)plonger dans P-TOWN avec le titre éponyme. Il y reviendra à plusieurs reprises avec les morceaux : Le Roseau, Ultra Parisien, Trompes de Fallope, 3h33. 

Pour “Leticia“, Jazzy Bazz est passé en mode crooner pour le plaisir de ces dames. Lumière rouge focus sur l’artiste, micro sur pied, disparition d’Esso … Laissez place à la magie de l’instant. Le jeune homme a été honnête et a avoué s’être lui aussi fait “friendzoné”. Il enchaine avec Stalker, les plus positifs qui ont surement l’application “Petit Bambou” dans leurs iPhones espéraient voir débarquer Nekfeu & Bonnie Banane (actuellement en tournée aux côtés de Myth Syzer).

Il continue avec “Insomnie“, Alpha Wann n’était pas là non plus ! La suite sera consacrée aux morceaux : Rouler la nuit, Parfum, Éternité, 5h du matin. Le track “Sentiments” sera rejoué tellement le public était chaud. Durant le show, “Astral” de Cool Connexion sera repris. Esso présentera lui “Coupe la parole”. Jazzy Bazz ravit le public avec “Rouler la nuit” et “Pogo”.

L’artiste a pris le temps de présenter son équipe, ses potes (le sang de la veine quoi !) et à expliquer des anecdotes de l’album. Mais pour ça … Fallait y être ! On va pas tout vous raconter non plus ! 

Il sortira de scène pour y revenir assez vite. Il terminera son concert avec les morceaux “Rue du Soleil” et le classique “64 mesures de spleen”. Émouvant. 

JAZZY BAZZ DELAPLACE LES DEUX MEUFS
Crédit : David Delaplace

Côté Look : Esso Luxueux a montré son soutien aux “Gilets Jaunes” avec une parka NorthFace de qualité et casquette vissée sur la tête. Vous comprendrez qu’elle était jaune ! Jazzy Bazz est monté sur scène vêtu de noir (bombers, jean, teeshirt, sneakers). Le rappeur du 19ème s’empreigne de la lumière de la scène pour faire briller “Nuit”. 

Découvrez ou redécouvrez notre interview “Portrait Musical” de Jazzy Bazz ici

One Love 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.