KERY JAMES LES DEUX MEUFS

[Chronique] Kery James : Mouhammad Alix

KERY JAMES LES DEUX MEUFS

Kery James vient de signer un septième album « Mouhammad Alix ». Album attendu bien évidemment.

Deux traits de personnalités, deux personnages : Alix Mathurin et Mohamed Ali. C’est ce qui caractérise cet album. Un côté sage inspirant la paix, un côté hardcore menant au combat. Nous dirons que cet album est à 50% engagé et non pas conscient car le reste c’est pas de la rigolade non plus.

Kery James n’oublie pas d’où il vient avec « La Rue ça fait mal ». Il y’a trouvé son instinct, ses racines mais aussi ses douleurs. « Rue de la Peine » évoque la force qu’il y a puisé. Ce thème est aussi abordé dans « D’où je viens ».

La question du racisme est un thème plus que redondant. On le retrouve notamment sur « Douleur Ébène » et le magnifique « Musique Nègre ». On peut trouver aussi ce thème en filigrane sur l’album.

Niveau Ego Trip, on retrouve  Kery James qui « Vole comme un papillon, pique comme une abeille » avec « Mouhammad Alix » ou « N’importe quoi ». Technicité, punchline, flow et rythme sont au RDV.

KERY JAMES LES DEUX MEUFS

Trois titres majeurs ressortent de cet album :

  • « Racailles » donne une vision de la vie politique, une analyse de la réalité. A l’approche des élections présidentielles, ce titre résonne !
  • « Musique Nègre » avec la présence de Lino & Youssoupha. Le morceau a été clipé avec une majorité du rap français. Ce titre remet une fois de plus sur la place publique la population noire dans nos médias mais aussi celle du Rap. Chapeau aux artistes !
  • « Vivre ou Mourir ensemble » est un message de paix. Une solution à la haine et à la colère. Kery James tentent d’ouvrir les yeux ou de mettre la lumière sur les diviseurs de la France.

Nous avons retenu quelques punchlines de cet album :

  • « Un mec qui écrit pour les autres, ils appellent ça un nègre. Un Noir qui plane au dessus d’eux, j’appelle ça un aigle »
  • « 20 ans de carrière je n’ai jamais reçu de victoire de la musique, j’en ai rien à faire je peux remplir Bercy parce que j’ai un public »
  • « J’essaie de garder l’équilibre malgré mes mauvais penchants, et si j’me sens pas libre c’est que ce bas monde est trop attachant »
  • « On se rencontre au soleil mais on se quitte sous la pluie, On tombe amoureux en silence, on se sépare dans le bruit ».

Malgré son côté hardcore, Kery James ou Alix Mathurin a repris sa plume pour prôner la paix.

One Love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *