LAURYN HILL BERCY LES DEUX MEUFS

Lauryn Hill : Drama Queen ?

Après plusieurs mois d’absence … (Oui, on sait qu’on vous a manqué !), quoi de mieux qu’un concert totalement non intimiste à Bercy aka AccorHotels Arena de la “Queen” Lauryn Hill ! On s’était dit que pour se remettre en jambe, ça pouvait être pas mal ! Soyons honnêtes, les américains on les connaît. Genre, ils font 45 minutes de show et on est censés être contents. Cependant, avec toute l’affection et nos années lycée/collège passées à croire que nos poussées lyriques sous la douche finiraient par payer, on avait espoir ! 

Arrivées vers 20h, oui, on connaît la queue qui n’en finit plus alors que les places sont numérotées … Apprentis(es) prenez en de la graine ! Sauf si vous êtes en fosse et que vous aimez vous faire écraser par gens transpirants et de surcroît sentant la bière à 12 balles. 

Et parce qu’aussi avant, on est allées se péter le bide chez Shiso Burger , c’est un peu le rituel d’avant concert. Et heureusement parce que des meufs avec le ventre vide, ça peut faire peur ! 

Shiso Burger : A table ! 

Ça commence ou bien ? 

La salle se remplit peu à peu. La composition du public est majoritairement féminine. C’est soit des groupes de copines en mode “GIRL POWER” ou des couples. On peut se tromper mais on a très peu vu des mecs entre eux ou seuls. Les gars ? Vous avez oublié l’époque des Fugees ou quoi ? Après venir dragouiller sans garantie pour 150 balles, ça fait mal ! 

Les premières parties se sont enchaînées allant du groupe à l’orchestre, aux chanteuses … Nous tenons à envoyer un énorme BIG UP à la Djette DjReborn qui nous a ambiancé comme jamais. Du Sean Paul à Mickael Jackson en passant par ACDC, il y en avait pour tous les goûts. Bref, elle a fait le taff pour nous faire patienter pendant plus de 2 heures … Oui, 2 heures, sa mère !!!! 

L’ambiance “Lauryn Hill, c’est notre queen” commence à retomber. Il faut dire qu’avant que l’attente devienne longue, les meufs dansaient dans tous les sens sans retenue passant du twerk à la salsa. Comme si, Lauryn Hill était devenue l’égérie du “Je suis une femme et j’assume !”. 

Allez ! Fais risette ! 

On croit entendre la voix de l’humoriste Fary. Mais c’est un autre gars qui débarque et qui tente de se faire entendre sous les sifflements du public. On ne sait même pas s’il est resté plus de 5 minutes … Pas facile de se jeter dans la fausse aux lions …. Il a essayé la situation en dérision en demandant : Qui me connaît ?

Finalement Fary débarque. Malgré l’engouement qu’il provoque habituellement. Les fans semblent déçus, épuisés. Il assume qu’il comble le retard. Ça énerve encore plus le public. On va avouer que nous il nous a quand même bien fait marrer en parlant de talons, contouring et de filtres de biches. C’est avec beaucoup de recul et de hargne qu’il s’est exprimé. 

Elle est là ! Oui oui ! 

Autant vous dire qu’on aurait pas aimé être à sa place … En même temps, qui sème le vent récolte la tempête et non le tempo pour le coup ! 

Côté look : Fourrure, haut à fleurs roses, jupe haute plissée léopard, chapeau “Bombe” (le même que celui qu’on t’a mis à 8 ans pour l’anniversaire de ta copine Coralie) et des énormes bijoux qui ornaient son visage. Dit comme ça, ça vous fait penser au carnaval ou à Dame Ginette ? Eh non, et faut avouer que sur elle, ben, c’est classe ! Ses choristes sont toutes en jeans : jupe et vestes oversize avec le bout des manches larges en fourrure jaune. 

Source : Glamour Paris 

Nous avons eu droit à 8 morceaux dont : 

  • Everything is everything
  • Ex Factor
  • To Zion 
  • Can’t take my eyes off of you 
  • Doo Wop 

Elle allait envoyer un dernier morceau (oui oui, elle l’a annoncé en toute aisance au bout de 45 minutes). Et là, micro coupé. Elle fait signe à son équipe. Les lumières se rallument. Elle passe au bord du public serrer comme des sardines (c’est notre côté Patrick Sébastien)  pour toucher des mains. La voix de la dame de Bercy nous demandent de quitter les lieux. Alors elle a pris encore plus cher que Lauryn Hill … 

One Love 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.