DU RAP POUR LES MEUFS LES DEUX MEUFS

[Playlist] Du Rap pour les Meufs #2

DU RAP POUR LES MEUFS LES DEUX MEUFS

 

Nous vous avons concocté une nouvelle petite playlist dédiée aux Meufs ! Parce que oui, les rappeurs ne sont pas tous misogynes, sans cœur et des gangstas ! On le sait bien qu’au fond, ils aiment leur maman et nous ! Certains d’entres eux ont pris leur plume afin d’explorer les thèmes de l’amour, la haine, la trahison et la passion. On a mis du récent, du « à l’ancienne », du pour les « midinettes » … En espérant combler tout le monde !

Comme on est sympa, vous avez juste à cliquer sur le titre de la chanson pour accéder au clip ! Même mieux, retrouve cette playlist sur notre chaîne Youtube !

Bonne écoute !


G.A.N – 4 Saisons : En un mot … C’est doux !

Hamza – One One : Entre Ego Trip et aveux, Hamza raconte une soirée et ses états d’âme … Surement ce qu’il se passe dans la tête de beaucoup de mecs qui souhaitent ramener une meuf après une soirée … On vous laisse découvrir !

Django – Silence : Django, rappeur qui commence à faire du bruit dans le Rap Game, ouvre son coeur à sa manière …

Le Club – Savon :  Petite déclaration sympathique de ce duo ! Les textes ne sont pas ouf mais la prod est douce. Ils y mêlent les problèmes de tunes, le bizness … A écouter en douceur pour se lover !

Damso – Autotune : Entre portrait, aveux et égo mis de côté, Damso nous décrit deux types de situations. « Quelques râteaux plus tard, j’décide de partir en friendzone. Plus tranquille, plus sensible, j’la joue fine, et j’l’attaque sur d’la DanceHall ». 

Damso – Amnésie : Préparez les mouchoirs. Damso évoque une des premières histoires d’amour. Un amour non réciproque. La jeune fille a mis fin à ses jours. Il nous confie que malgré les années qui passent, le poids d’une certaine « responsabilité/culpabilité » est toujours présent …

Caballero & Jean Jass – Elle me veut : Tout d’abord l’intro & l’outro … Nous n’en dirons pas plus ! On retrouve l’univers de ce duo que l’on kiffe.

Orelsan – Finir Mal : La douleur, tu sais, celle qui te bouffe … C’est clairement ce que cette chanson nous explique. Nous avons tous plus ou moins connu cette expérience. Elle prends aux tripes. Ne pas écouter le jour tu te fais larguer !

Disiz – Bonnie sans Clyde : Quand la passion s’en mêle, on peut perdre la tête … Et faire pas mal de conneries pour l’être aimé … C’est clairement ce que Disiz nous explique mais en mode Thug !

Aladin 135 – Bonnie & Clyde : C’est en un couplet unique qu’Aladin déclare sa flamme, s’excuse, reconnaît ses torts. Entre passion & haine, Aladin nous décrit une histoire pleine d’amour.

Dooz Kawa – Me faire la belle :  Entre remords et regrets, Dooz Kawa nous parle de cette meuf à qui, il aurait faire un cunnilingus et s’endormir sur un cumulonimbus. Bref, l’amener au septième ciel. Touchante !

Grand Corps Malade – Comme une évidence :  Allez, on valide ! Un mec qui assume … On vous laisse découvrir. Que du love !

Ichon – Si l’on ride :  Pour se lover sous la couette, dans le canap, sous les draps … On vous laisse le choix.

Booba – Scarface :  La prod n’est ce qu’il y’a de plus love mais on peut qualifier ce morceau de « Lover ». Après cela reste une déclaration « Made In Booba » !

Rochdi – Fugitive Beauté :  Une histoire classique, une rencontre en soirée … Osera t’il aller l’aborder ?

Nakk – L’Amour quelle comédie : « L’amour quelle comédie mais qui c’est si on sera uni ainsi pour toute la vie, L’amour quelle comédie parce que, on est ensemble jusqu’à c’que l’amour nous sépare ».

Flynt – J’ai trouvé ma place : Déclaration avec des mots simples. Rien de plus efficace.

Jorrdee – Rolling Stone : Dans ce morceau, Jorrdee nous parle t’il d’une meuf ou de la musique. On vous laisse libre de l’interpréter comme bon vous semble. Si c’est pour une meuf … Déclaration en douceur !

$-Crew – J’aurais pas dû : Les quatre rappeurs nous expliquent, chacun à leurs manières, que les potes, c’est plus important. Avec ce morceau, c’est leur BA. Ils tentent de s’excuser, de reconnaître leur erreurs mais l’appel du diable … Aie aie aie !

Nessbeal – Peur d’aimer :  Le titre parle de lui-même. On rajoute une petite dose de RnB avec Vitaa, et on se retrouve dans les années 2000 sans souci.

Orlesan – Sale Pute : On comprends direct avec le titre qu’Orelsan est vénère. Sa meuf l’a trompé. Fin de l’histoire, début des insultes.

Mystik – Le fruit défendu :  Ce morceau parle d’un amour défendu entre deux personnes que tout sépare.

Kamnouze – Promise : Histoire d’amour mêlant guerre, religion, préjugés … L’amour est-il plus fort ?

Alpha Wann – Vortex : C’est presque une première. Alpha Wann explique à sa manière et sa technique lyricale ses interrogations sentimentales.

Oxmo Puccino – Le jour où tu partiras : On ne pouvait pas proposer cette playlist sans le grand Oxmo …

Psy4 de la Rime – À coeur ouvert : Les rappeurs du Plan d’Aou prennent leur plume pour nous parler d’amour, de maladie, de la mort … Touchant !

Soprano – Besoin de renaître : Quand ça sent la fin …

Matt Houston – Cendrillon du Ghetto : On termine cette playlist sur une note « Que Calor » … Histoire de se réchauffer un peu !

One Love


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *