MAXWELL LES DEUX MEUFS SITE REFERENT DE LA CULTURE HIPHOP AU FEMININ RAP

[Chronique] Maxwell Nostar x ITAM- Pistes Noires

Maxwell ou M.A.X. était sur la scène du New Morning vendredi dernier dans le cadre du Scred Festival. C’est quelques jours avant, le 11 janvier, que le projet “Pistes Noires” voit le jour.

Itam, beatmaker du collectif Kids Of Crackling accompagne Maxwell sur tout ce projet. Un binôme : une MPC & un Mic.

Mélancolie, c’est ce mot qui définira pour nous l’album. En écoutant ce projet, on s’est demandé pour la 1000ème fois si le premier projet n’est pas toujours un exécutoire ? Celui où on fait un état des lieux de ce qui est, qui était et qui n’est plus. C’est comme ça qu’on le voit ce projet.

Dès le départ, le ton est donné. Ce sont bien des scratchs que l’on entend. Et vous savez combien on les aime. Ca plonge dans une ambiance direct. On sait très bien qu’on va pas se mettre à twerker sur de la zumba. Ça pose.

Maxwell explique faire son “job à plein temps” en référence au morceau de Busta Flex. Quand il fait son job, le Rappeur de Tours fait des assonances. Il joue avec les syllabes, s’amuse. On comprend vite qu’il est loin du Rap 2.0 actuel ce qu’il ne l’empêche pas d’avoir une dalle certaine comme il se décrit dans le morceau “J’arrive”.

L’album est rythmé par quatre extraits cinématographiques. “En chantier” & “Aléas” sont insérés par le film “Seul contre tous” de Gaspard Noé tandis que “J’arrive” & “Gigantesque Dalle” le sont par “Les Tontons Flingueurs” de Georges Lautner. Deux films, deux générations. Le point commun : Paris. On laissera Maxwell & Itam nous expliquer tout ça …

Nos coups de coeur vont pour les tracks :

  • Le Vide en feat avec Wabitem
  • Interlude
  • Dacia Music

Coté Look : Maxwell semble avoir la casquette Lacoste vissée sur la tête et des Air Max One collées aux basques (vous savez que l’on aime les jeux de mots ! Haha !).

Une Release Party de l’album est prévue le 2 février prochain à Tours.

One Love