CONCERT SINISTRES LES DEUX MEUFS

“Fabien, Julien, Taher, Cherif, Niasse, Ouloume, Marie-Emanuelle, Simona, on ne vous oublie pas» SAT, Membre de la FF

Le 5 novembre dernier, Marseille connaît un drame : “Il y a eu un gros boum, et ça c’est effondré d’un coup”, “Au premier étage de cet immeuble (au 65), il y avait cette dame comorienne. Comme tous les matins, elle avait accompagné ses deux enfants à l’école et elle est revenue peu de temps avant l’explosion. On l’a entendue crier. Elle y est retournée pour mourir”. (Témoignages)

Marseille se mobilise. Des acteurs et figures locales prennent position et les habitants du quartier de Noailles se rassemblent. À l’initiative de Sat, membre de la Fonky Family en partenariat avec New Castle, un concert de soutien aux sinistrés est organisé.

L’annonce de ce concert a lui aussi fait trembler Marseille et toutes les régions de France. L’affiche promet une soirée mémorable ou presque 30 ans de HipHop Marseillais se rassemble. C’est en moins de 3 minutes que la totalité des billets destinée aux sinistrés est vendue. Ce concert s’annonçait déjà historique. Ah oui, pour ceux qui n’auraient pas vu l’affiche : IAM, Sat l’Artificier (FF), Keny Arkana, 3ème Oeil, Faf LaRage, R.E.D.K. (Carpe Diem), K-Rhyme Le Roi & des guests sont à prévoir !

Dès 17h30, le public répond présent : hors de question pour certains de manquer le devant de scène. Un bar “La Cagole” est installé à l’extérieur, des tee-shirts & tote bags sont à la vente pour récolter des fonds pour les sinistrés.

MERCH SINISTRES LES DEUX MEUFS

DJ DAZ (IAM) ouvre les hostilités. La salle se remplit, le public est hétéroclite . On y croise des personnes des personnes de tout âge, des adultes, des enfants, des ados. C’est Basile (ex Blacky Black), maître de cérémonie avisé, qui présentera cette soirée.

Le Collectif du 5 novembre – Noailles en Colère prend la parole. Puis Hazem du Molotov et Hafida. Ils soulignent l’importance de s’entraider “entre nous” et l’importance du vote & des élections. Une minute de silence est faite. Ce n’est pas un Espace Julien anéanti mais une ville toute entière.

Le concert commence. C’est Dooz Kawa accompagné de Dah Conectah et Dj Djel qui ouvre le bal. Les artistes ont fait le déplacement depuis Strasbourg.

DJ PH & K-Rhyme le Roi prennent le relais. Kooseyl les rejoint.

C’est au tour d’IAM de faire son entrée sur scène. Le titre “Monnaie de Singe” résonne. Les portes de salle sont ouvertes. Le public est en folie.

Faf Larage enchaîne suivi de Muge Knight, Adikson, Maroco & Comodo (Al Iman Staff).

C’est avec le morceau “Si Triste” que le 3ème Oeil rend hommage aux sinistrés.

Dj Djel s’installe aux platines avec Mofak à sa gauche, on comprend donc rapidement qui va débarquer sur scène. SAT demande le silence puis s’exprime. Il ne savait pas dans quoi il se lançait, si ça allait fonctionner, si les artistes allaient répondre à son appel.

Les danseurs de l’école Cré Scène 13 le rejoignent sur scène. Menzo débarque puis K-Rhyme Le Roi et le 3ème Oeil pour le célèbre “Shit Squad”. On regrettera l’absence d’Iam sur scène pour ce morceau …

Les surprises s’enchaînent avec l’arrivée de Vincenzo des Psy 4 de la Rime et de Demi Portion qui nous offrent une version du morceau d”Art de Rue” qui restera gravés dans les mémoires.

R.E.D.K avec son groupe CARPE DIEM enchaîne. Vincenzo & Sat les rejoignent sur le titre “Mars Music”.

Celle qui était tant attendue, Keny Arkana met le feu à l’Espace Julien accompagnée de DJ DRK. “La Rage” résonne dans tout Marseille. Des “Gaudin Assassin” sont scandés. Mais on entendra surtout ” Nous sommes tous des enfants de Marseille”.

L’ensemble des artistes, habitants, associations et organisateurs se retrouvent sur scène pour clôturer cette soirée. L’appel à continuer la mobilisation et le soutien aux habitants est lancée, à se retrouver sur les temps de manifestations.

Pour ceux qui étaient absents, on doit vous dire que c’était beau, que Marseille et ses habitants étaient réunis avec le coeur, que des personnes sont venues de loin, que l’ensemble des acteurs de cette soirée ont été bénévoles. On espère pas que ce sera la dernière fois que l’on voit tous ces artistes réunis sur scène en tous cas pas pour cette cause. Le combat continue !

Une fois de plus, c’est à travers ce type d’événement que l’on voit que la culture HipHop rassemble, qu’elle traverse toutes les générations et qu’elle unit.

One Love

Crédit Photos : Florian Lalanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.