DIRLO RAPPEUR LA STUD LA FRAPPE MARSATAC VALENTIN ANTONINI LES DEUX MEUFS

[Interview – Marsatac] Dirlo & Drastiques Mesures (La Stud)

La Frappe: Résultat d’un travail collectif entre 4 structures marseillaises La StudTwerkistanOnly Pro & Synergie Family qui met en avant la scène locale Rap. Faf LaRage, figure marseillaise en est le parrain. 

Né en Novembre 1993 à Toulon, Dirlo a très jeune été pris de passion pour la musique. Après des années à écouter du Rap, il se met à en faire. Plus tard, il prend part à un premier groupe Marseillais : Label Etoile. Une année plus tard il fait le choix de se lancer en solo afin de développer un univers qui lui est propre. Acharné dans ce qu’il entreprend, il étoffe son écriture et progresse peu à peu. En 2017, il rencontre le producteur Drastiques Mesures avec qui le feeling est immédiat. 

Un an après, ils sortent un premier projet intitulé « Pardonnez l’insolence Volume III ». Au cours des huit titres qui le composent, Dirlo se ballade entre Story-telling, Egotrip et Punchlines imagées. Gagnant et tenant du titre de la dernière édition du concours Buzz Booster PACA, Dirlo compte bien aller plus loin ! 

Lors de notre interview, il est accompagné de Drastiques Mesures : producteur, beatmaker officiel des freestyles “Marseille City Gang“. Il possède également un studio d’enregistrement.


Les Deux Meufs : Comment ça va ?

Dirlo : Ça va très bien merci !

LDM : Vous pouvez vous présentez pour celles & ceux qui ne vous connaissent pas ?

Dirlo : Je viens de Marseille. Tu vois … On est là !

Drastiques Mesures : DJ & Beatmaker. J’accompagne plusieurs artistes sur Marseille.

LDM : Comment avez-vous intégré “La Frappe” ?

Dirlo : Avec Marty de La Stud, c’est aussi mon manager. C’est du réseau, des connexions. C’est un mélange de réseau et de reconnaissance mélangé. On travaille durant toute l’année et à la fin, il y a ce festival à Marseille !

Drastiques Mesures : Oui et le travail tout au long de l’année, il est fait d’arrache pied.

Crédit : Valentin Antonini

LDM : Ça représente quoi pour vous de vous produire sur un festival comme Marsatac ?

Dirlo : Ça fait plaisir ! On a le bon rôle. On est pas tous seul. On est pas hyper mis en avant non plus. On est bien !

Drastiques Mesures : Pas de pression.

LDM : Des choses à annoncer ? C’est quoi la suite ?

Dirlo : Des clips vont arriver cette année. Des concerts ! On espère des concerts ! Et Marseille City Gang, tu connais !

Drastiques Mesures : Les clips, c’est pour cette année et début 2020. Les concerts, c’est un peu au jour le jour.

Dirlo : On travaille sur ça. On cherche un tourneur. On est concentrés là-dessus parce qu’on kiffe ça !

Crédit Photo : Valentin Antonini

Les Deux Meufs : le média féminin de la culture HipHop. Les Zouzes du Rap Game.