fbpx
LOMEPAL JEANNINE LES DEUX MEUFS

Jeannine ou la folie douce

On dit de Jeannine qu’elle était folle. Elle aurait transmis 50% de sa folie à sa fille. Son petit-fils, lui, aurait hérité de 25%. 

Le 7 décembre était attendu. Jeannine allait voir le jour. Lomepal avait annoncé la veille que ce serait le dernier jour de notre vie fade car nous allions rencontrer Jeannine et ses bienfaits. 

L’album composé de 17 titres oscille entre plusieurs sentiments. L’émotion est changeante à chaque titre. Accompagné de JeanJass, Katerine, Roméo Elvis et Orelsan, Lomepal décrit sa vérité avec une étonnante sensibilité. 

Que la famille

Thème fil rouge de ce projet conduit par la voix féminine de sa maman, la famille, il l’a décrit, la déteste, l’aime. Avec le titre “Beau la folie”, il rend hommage à Jeannine, sa grand-mère. 

Il évoque aussi, ses frères, sa famille de coeur qui semble avoir autant d’importance que les liens du sang. C’est avec le morceau “Cinq doigts” en duo avec Katerine que “le sang de la veine” a droit à sa déclaration. Roman Frayssinet se charge avec humour du “Yes Man” et définit en 31 secondes la notion d’amitié. 

View this post on Instagram

💛

A post shared by Lomepal (@antoinelomepal) on

Hymne à l’amour 

On dit que les plus belles chansons d’amour sont les plus tristes. Nous, on s’est dit qu’on pouvait mettre une bonne partie des morceaux dans nos playlists #DuRapPourLesMeufs. 

Lomepal secoue notre palpitant. On hésite entre vouloir être amoureuse (genre au début, genre les 3 premiers mois, genre t’as plus faim, genre tu souris tout le temps) ou être en pleine séparation douloureuse (genre déchirure extrême, genre tu peux sortir en pyjama dans la rue, genre tes copines débarquent chez toi en mode SAMU). Si tu veux connaître cet ascenseur émotionnel, écoute : “Le Vrai Moi”, “Dave Grohl” & “Trop Beau”. 

Putain de game … 

Le Game, le Rap Game, le Rap Jeu, la célébrité, … Appelez ça comme vous voulez, le sujet, c’est celui-là. Lomepal nous donne un aperçu de sa vision de ce monde.  “La Vérité” avec Orelsan, “Plus de Larmes”, ou “Le lendemain de l’orage” exprime avec un large spectre les différentes facettes : de l’épuisement au fanatisme en passant le doute de soi. 

L’heure d’un premier bilan 

Flip est un monument”, c’est Lomepal qui le dit. “Flip” est empli de skate, de fêtes, d’insouciance. Jeannine, c’est la grand-mère qui t’attends avec une tasse de chocolat chaud et des crêpes qui va t’écouter te raconter. Avec les morceaux “Evidemment’, “Mômes”, “1000°C”, & “Ne me ramène pas”, Lomepal déballe son coeur avec une légèreté poignante. “Dans le livret” produit par Lomepal & Pierrick Devin clot l’album sur une ode à la réflexion. 

Nos coups de coeur se tournent vers “Le vrai moi”, “La vérité”, “Trop beau” “Plus les larmes” et “Evidemment”. Nous saluons les producteurs sans qui Jeannine ne serait que des mots : Pierrick Devin, STWO, (On kiffe ce track !) VM The Don, Superpoze, Vladimir Cauchemar, Mohave. 

Ps : Attention, Jeannine nous guette. 

One Love 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue ! Tu vas dorénavant recevoir nos douces newsletters !

Ça ne fonctionne pas .... Essaye plus tard !

Nous prendrons soin de vos données personnelles et nous ne les divulguerons pas. Nous vous promettons de ne pas envahir votre boîte mail.