HAMZA PARADISE TOUR LES DEUX MEUFS SITE REFERENT DE LA CULTURE HIPHOP AU FEMININ

[Live Report] Hamza : Palmiers, chicha, thé à la menthe et vocodeur à l’affiche

Hamza nous propose à travers sa scénographie un voyage au coeur du Maroc : palmiers, arches, tapis, chicha.

Deux écrans projettent des vidéos comme des documentaires : désert, tapissiers, vie de village, … Tout y est pour nous faire voyager. Il nous manquait juste les odeurs d’épices et un cocktail de fruits frais. Elle est loin la Belgique avec ses frites et ses bières !

La diversité du public est déconcertante : de 15 à 35 ans, des couples, des copines, des bandes de potes et des looks … divers et variés ! On fera un gros big up aux deux meufs qui étaient devant nous qui se sont ambiancés comme jamais. Que du love !

C’est sur le morceau éponyme “Paradise” de son dernier album qu’Hamza entre en scène. “1994” titre également éponyme, “Godzilla” et “Mucho Love” sont joués et scandés par la foule entière.

Henny me noie“, “Audemars shit“, “Blue crystal” ravissent le plus grand nombre. À chaque premières notes, le public hurle … Ça y est, c’est “La Sauce” ? Non …

Hamza balance son featuring “HS” avec SCH. Le concert s’enchaîne avec “Addiction” et retour sur 1994 avec les morceaux “Mi Gyal” & “Vibes“.

Et là … Joie, bonheur dans nos coeurs … On reconnait les premières notes de “Dale x Love Therapy” !!! Oui le featuring avec Aya Nakamura. On kiffe ! L’enchainement avec “Validé” est parfait. On s’ambiance !

Mac & Cheese” et “Galerie” issus de l’album “Paradise” sont interprétés.

La Sauce” crée un mouvement de foule. Il n’y a pas une personne qui ne bouge pas sa tête. Morceau emblématique voire classique du Rappeur caché derrière ses lunettes noires, son survet et sa décoloration. Tout le monde attendait “Life“, ce voeu a été exaucé.

Le titre “Meilleur” nous fait soupçonner une fin proche du show. Slim Lessio, qui assure la première partie, rejoint Hamza sur scène pour le morceau “ T R A P“. L’ambiance monte une dernière fois sur “Jodeci Mob“. Le Rappeur annonce que “c’est le dernier refrain la famille” !

On pouvait s’attendre à un concert assez chill mais pas du tout. L’ambiance est à la fête et à la danse. T’as l’impression que c’est l’été, que t’es sur un toit terrasse et que ta peau est couleur miel dorée au soleil. Que calor !

On mettra un bémol sur le fait que les prods n’tétaient pas uniquement des instrumentales, les refrains étaient là. À certains moments, Hamza a donc fait son propre backeur.

C’est avec un dernier kiffe sur “Minuit 13” qu’Hamza quitte la scène du Transbordeur de Lyon. Le “change your heart” en mode vocodeur résonne encore dans nos coeurs aujourd’hui.

On remercie l’équipe d’High Lo !

Les Deux Meufs : le média référent de la culture HipHop au féminin